5 questions à se poser avant d’ouvrir un food-truck ?

food-truck

Ouvrir un food-truck est relativement peu coûteux pour les entrepreneurs qui veulent se lancer dans la restauration. En effet, ce type de restauration peut être opéré à partir d’un seul emplacement ou d’un certain nombre de sites, ce qui signifie que vous pouvez toucher des clients de zones géographiques variées et ainsi générer des revenus sans investir dans une salle de restaurant : la majorité de la nourriture commandée est emportée, et les produits sont généralement préparés et consommés rapidement. Les clients attendent moins et vous n’êtes pas limités à un certain nombre de places. De plus, avec un food-truck, vous pouvez vous démarquer avec des produits uniques et créatifs. En bref, le food-truck vous permet de faire de la restauration sans les inconvénients d’un restaurant traditionnel.

 

Avez-vous les compétences et les certificats nécessaires pour gérer un business de food-truck ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’avoir un diplôme en cuisine n’est pas obligatoire en France pour ouvrir un food truck. Il est cependant recommandé d’avoir des connaissances en cuisine, puisque la plupart de vos concurrents ont une formation en cuisine ou ont travaillé dans le secteur de la restauration. Avoir une formation en restauration comme la formation de cuisine de courte durée à distance de youschool.fr est donc un atout pour connaître les pratiques de préparation et de service alimentaire. Certaines connaissances complémentaires peuvent être les bienvenues pour que votre entreprise soit un succès, comme la gestion d’entreprise, les lois et réglementations relatives à la restauration, ainsi que les bases de la comptabilité. Néanmoins, la formation hygiène alimentaire HACCP d’une durée de 14 heures est obligatoire. Vous devez également posséder un permis d’exploitation et un camion homologué VASP. Finalement, vous devez avoir votre permis de conduire pour le conduire et le déplacer, ainsi qu’une autorisation des différentes mairies pour vous installer et exercer votre activité.

Quel genre de plats allez-vous servir ?

Le choix des plats proposés est important pour réussir son entreprise de foodtruck et attirer les clients. Cela peut inclure des plats de différentes cultures, des spécialités locales et des plats créatifs. Les food-truck les moins onéreux proposent souvent des options simples, comme des hamburgers, des tacos, des sandwichs, des frites et des pizzas, qui comptent parmi les plus populaires auprès des consommateurs. En effet, il est possible de créer de nombreuses recettes en partant d’une seule base. D’autres concepts de food-truck abordables incluent des plats de style « street food », comme des hot dogs ou des burgers. Vous pouvez aussi vous démarquer en optant pour l’originalité, en proposant une cuisine italienne avec des plats de pâtes. La cuisine mexicaine peut aussi être prisée par les jeunes. Les food-trucks proposant des grillades, des barbecues ou des viandes à cuisson lente, comme le brisket de bœuf, sont encore peu connus, mais très appréciés. Par ailleurs, la cuisine végétarienne et végan commence à se faire une place dans le régime alimentaire des clients. Si vous désirez vous installer dans une grande ville, votre concept pourrait être un succès auprès de cette population. Enfin, vous pouvez également miser sur les douceurs, comme les crêpes, les pancakes, les glaces ou encore le bar à céréales. Ce qui compte réellement est de maîtriser à la perfection vos recettes, tel un véritable cuisinier.

Quel est votre budget marketing ?

Le budget marketing pour un food-truck dépend de plusieurs facteurs, tels que le type de produits proposés, mais aussi l’emplacement du food-truck et la fréquence des événements, des privatisations ou encore des activités que vous proposez. En général, les propriétaires de food-truck investissent entre 5 et 10 % de leur chiffre d’affaires annuel dans les activités de marketing. Cela peut inclure des publicités, des événements, des promotions en ligne et d’autres initiatives pour promouvoir leur business.

Quels canaux de distribution utiliser pour promouvoir votre business ?

En ouvrant votre food-truck vous devez vous demander de quelle façon vous mettrez en avant votre concept. Premièrement, vous pouvez vous orienter vers les réseaux sociaux : utilisez-les pour promouvoir votre food-truck en publiant des mises à jour sur son emplacement et sur vos nouveaux plats. Deuxièmement, favorisez la promotion locale en participant à des événements organisés par votre commune et, si possible, distribuez des échantillons gratuits sur les marchés pour attirer de nouveaux clients. Vous pouvez aussi concevoir des bannières publicitaires à afficher. Enfin, concluez des partenariats avec des entreprises locales pour organiser des événements.

Qui sont vos principaux concurrents ?

Bien sûr, il est essentiel d’identifier la concurrence afin d’anticiper toute difficulté. Les principaux concurrents d’un food-truck sont les autres food-trucks, mais pas seulement. Peuvent être mentionnés les restaurants traditionnels, les établissements de restauration rapide, les épiceries fines, les cafés, les supermarchés, les distributeurs de boissons… Bref, ils sont nombreux ! Alors, pour s’en sortir malgré la concurrence, il est important de trouver des moyens de se démarquer et de se faire remarquer. Concentrez-vous sur des produits de qualité, faites des promotions, n’hésitez pas à faire des gestes commerciaux en cas de problème. Et évidemment, envisagez de vous associer avec d’autres food-trucks, par exemple lors d’un festival de street food que vous pouvez organiser.


Les vêtements de cuisine : un investissement à long terme
Faire appel à un architecte spécialisé en commerces alimentaires